Prise de masse et volume musculaire

Prise de masse et volume musculaire

juil 05

« Prise de masse » et « prise de volume » sont 2 termes souvent confondus. Or, contradiction et complémentarité subsistent entre-eux !

Prise de masse musculaire

  • La prise de masse a pour objectif de gagner du poids (ou masse) quantifiable en « kilogramme (kg) ». Pendant la prise de masse, on augmente le poids de notre corps pour avoir plus de muscles et, conséquemment, de la graisse.
  • La fréquence d’alimentation va de 4 à 6 fois par jour et dont la finalité est d’augmenter l’apport calorique journalier.
  • 3 séances d’entrainement hebdomadaires suffisent. Où chaque exercice à effectuer est dit « lourd » (en rapport avec le poids des charges) mais les répétitions pour chaque série sont plus courtes (inférieurs à 8).

Prise de volume musculaire :

  • La prise de volume a pour finalité un gain en densité de muscle, quantifiable en « mètre cube (m3) ». C’est la surface des muscles qu’on développe durant la prise de volume musculaire ou, tout simplement, une prise de masse sèche.
  • On priorise dans l’alimentation un apport excédentaire de protéine allant de 2 à 2,8g par kilos (kg) de poids par jour.
  • Les séances hebdomadaires vont de 4 à 6 fois par semaines avec des exercices monoarticulaires (isolations). On use à 75% la capacité maximale dans chaque série.

Pour un débutant, donc, un cycle (4 semaines) de prise de masse précède la période de prise de volume.